Accueil > Historique > Le berceau familial

Le berceau familial


Un petit village de Haute-Marne porte un nom qui fait rêver les romanciers en quête de succès: Goncourt. Dans ce coin de France où la Champagne et la Lorraine se marient sur les bords de la Meuse, les frères Goncourt ont leurs racines et passèrent leurs vacances d'enfants et d'adolescents. Une bâtisse familiale, la Papeterie acquise en 1786 par leur arrière grand-père, témoigne de ce passé familial également lié à la commune voisine de Bourmont. Ancienne forteresse perchée sur une haute colline, ce chef-lieu de canton a vu naître Jean-Antoine Huot de Goncourt (1753-1832) qui finira magistrat de la Sûreté Impériale à Neufchateau. Ses fils furent Pierre-Antoine Huot de Goncourt (1783-1867), officier d'artillerie sous l'Empire et député des Vosges aux Assemblées Nationales de 1848 et 1849, et Marc-Pierre Huot de Goncourt, père d'Edmond et Jules.

D'autres personnalités sont originaires de l'endroit, notamment Nicolas-Médard Audinot (1741-1783), directeur de théâtre; Edmond Haraucourt (1856-1941), poète, romancier, auteur dramatique; Albin Michel (1873-1943), fondateur de la maison d'édition qui porte son nom. Notons qu'à Montigny-le-Roi, un bourg assez proche, naquit l'astronome Camille Flammarion (1842-1925).