Accueil > Les membres > Paule Constant > Bibliographie

Paule Constant



Paule Constant
© Catherine Hélie
Biographie - Bibliographie

Romans

Ouregano (Gallimard, 1980), Prix Valery Larbaud.
Propriété privée (Gallimard, 1981).
Balta (Gallimard, 1983).
White Spirit (Gallimard, 1989), Grand Prix du roman de l'Académie française, Prix François-Mauriac, Prix Lutèce, Prix du Sud Jean-Baumel.
Le Grand Ghâpal (Gallimard 1991), Prix Jackie-Bouquin (devenu Prix Gabrielle d’Estrées).
La fille du Gobernator (Gallimard, 1993).
Confidence pour confidence (Gallimard, 1998), Prix Goncourt, Prix France-télévision.
Sucre et secret (Gallimard, 2003), Prix Amnesty des droits de l'homme (section Prix du roman)
La bête à chagrin (Gallimard, 2007)
C’est fort la France! (Gallimard, 2013)

Essai
Un monde à l’usage des demoiselles (Gallimard, 1987), Prix de l’essai de l’Académie française.


Paule Constant conçoit son œuvre littéraire comme un tout cohérent, avec retour ou intrication de thèmes, de situations, de personnages.
Ouregano, Balta, White Spirit, C’est fort la France! relèvent d’une veine africaine, au temps d’une colonisation qu’elle envisage du point de vue d’une rencontre improbable de cultures. L’humour adoucit toujours la dureté des situations.
L’éducation de filles et la condition féminine sont d’autres thèmes majeurs et récurrents. Ils sont plus spécifiquement développés dans Propriété privée, La fille du Gobernator, Le Grand Ghâpal, Un monde à l’usage des Demoiselles.
L’individu face à la justice est le troisième thème favori (Sucre et Secret, La bête à chagrin).

Divers
Pour la télévision, elle a traité de quelques sujets qui lui sont chers:
- L'Education des Jeunes Filles de la Légion d'Honneur (Arte, 1992);
- Mon héros préféré: La princesse de Clèves (La 5, 1996);
- L’Amazone (France 2, 1997, film de Simon Brook, commentaire écrit et dit par Paule Constant) – une aventure qui lui a permis de remonter et de descendre entièrement l’Amazone;
- Paule Constant sur les traces de Jean Giono (La 5, 2001), hommage à l’un de ses maîtres.