Accueil > Les membres > Patrick Rambaud > Biographie

Patrick Rambaud



Patrick Rambaud
© Benjamin Decoin
Biographie - Bibliographie

Patrick Rambaud est né à Paris en 1946, sous le signe du taureau. Vingt ans plus tard il sort du lycée Condorcet pour s’inscrire à la toute nouvelle faculté de Nanterre, alors perdue au milieu des bidonvilles. Il ne fréquentera les amphithéâtres que deux mois, préférant passer ses journées et ses nuits à la cinémathèque. En 1968, le voici troufion dans l’armée de l’air, et pour seize mois. Il sortira pour écrire un premier livre biscornu et servira de «rewriter» dans une maison d’édition.

En 1970, il se retrouve à la fondation du journal Actuel, avec Jean-François Bizot et Michel-Antoine Burnier. Il y restera quatorze ans et y usera les touches de sa machine à écrire Olivetti Lettera 32. Pendant cette période, avec son cousin Michel-Antoine Burnier, il va composer des parodies et des romans historiques (chez Grasset, qui obtiendront le prix Alexandre Dumas et le prix Lamartine).

Suivront une trentaine de livres aux sujets variés, des parodies encore (notamment sous le nom de Marguerite Duraille) et des romans (chez Grasset toujours et chez André Balland).

En parallèle, avec Bernard Haller, il écrit des sketches et un spectacle représenté au théâtre national de Chaillot, «Fregoli», mis en scène et en couleurs vives par Jérôme Savary. Il a également travaillé à deux scénarios de Jean-Pierre Mocky, «Les saisons du plaisir» et «Une nuit à l’Assemblée».


En vingt-sept ans, pour lui ou pour les autres (car il mène une copieuse activité de «Ghost writer», écrivain fantôme pour traduire avec plus d’élégance notre mot «nègre»), il a calculé avoir couvert plus de cent mille pages.